18 septembre 2014 Maquillages des souricls

Zoom sur le maquillage des sourcils

Il est impossible de passer à coté cet automne, LA tendance incontournable de la saison est le maquillage des sourcils…

Finito bambino le temps où l’on pouvait simplement se contenter de les épiler et sortir tel quel, non, aujourd’hui il y a un vrai engouement et un vrai marché autour des sourcils. Si dans les années 90 la tendance était de les avoir très fins et très épilés, aujourd’hui plus ils sont fournis mieux c’est, et pour celles qui auraient, suites à des années d’épilations archarnées, des sourcils aussi fins qu’un trait de liner, no soucy : les grandes enseignes ont pensé à vous et vous pouvez à présent trouver toute une multitude de produits pour les étoffer un peu et les rendre plus jolis (en comblant par exemples les trous, en les redessinant un peu etc.).

Pour maquiller vos sourcils vous avez plusieurs options :

* La poudre : c’est LA technique qui fait le plus d’adeptes, qui est sensée être la plus naturelle et la plus simple. La marche à suivre est très simple, il vous suffit de brosser vos sourcils (à l’aide d’un goupillon), d’appliquer un fard à paupières dans la teinte qui vous correspond le mieux, puis de rebrosser pour retirer l’excédant de fard, et rendre le tout homogène.

La grande difficulté est de trouver le fard qui correspondant le mieux à votre teinte de sourcils, en règle général un gris/kaki ferra parfaitement l’affaire pour des sourcils blonds/ chatains, et un brun (sans sous tons oranges) sera parfait pour les sourcils plus foncés. Il faut bien sûr avoir la main légère lors de l’application du fard, et surtout ne pas oublier de brosser vos sourcils une fois l’étape « maquillage » terminée.

Si vraiment vous êtes perdue, sachez que certaines marques ont des « kits à sourcils », déclinés en différentes teintes. Personnellement je trouve le kit de Séphora vraiment pratique, complet et bien pensé : il comporte tout le nécessaire pour vous faire des sourcils de folie : deux teintes de fards à paupières (que l’on peut ixer pour obtenir la teinte qui nous convient parfaitement), une cire (pour fixer le fard à paupières une fois appliqué), une pince à épiler, un goupillon et un pinceau biseauté (pour appliquer le fard à paupières). Il est petit, se glisse facilement dans le sac à main pour les retourches en cours de journée, et le rendu fait vraiment très naturel (c’est avec lui que j’ai débuté dans le maquillage des sourcils).

* Le crayon : c’est à mon sens la technique la plus pratique, et celle où il y a moins de chance de se louper. Là encore la grande difficulté est de trouver la teinte qui vous convient le mieux, mais une fois que vous l’avez c’est un jeu d’enfant. Et surtout l’avantage de se maquiller les sourcils au crayon c’est que vous avez un choix de crayon immense ! Toutes les marques ont leurs crayons à sourcils (Mac, YSL, Séphora, toutes …).

Lorsque vous choisissez votre crayon, veillez surtout à choisir un crayon avec une mine sèche, pas grasse (cela risquerait de baver en cours de journée… On a connu plus sympatoche). Une fois votre crayon choisi, là encore commencez par brosser vos sourcils avec un goupillon, cela dessinera votre ligne. Une fois cette étape faite, appliquez votre crayon, et voilà le tour est joué ! Si cela vous dit vous pouvez de nouveau brosser vos sourcils à l’aide d’un goupillon, mais cette étape n’est pas indispensable.

Personnellement, en ce moment j’utilise le crayon brown perfector de Nars, en teinte Kalamata, qui est parfaite pour les sourcils blonds/chatains. La pointe est ultra sèche, mais se fond parfaitement aux sourcils, le rendu est très naturel et surtout cela tient toute la journée, sans bouger d’un iota. De plus c’est une mine retractable, il n’y a donc pas besoin de taille crayon, ce qui rend ce crayon idéal pour les retourche en cours de journée, ou lorsque l’on part en week-end.

Pour moi le gros avantage de se maquiller les sourcils au crayon, est le rendu ultra naturel que se dernier procure, pas de traces de fard dans les sourcils (même si normalement quand c’est bien fait au fard, vous ne devez pas avoir de traces), peu de possibilités de se planter complètement et que cela se voit à des km… Vraiment, je trouve que le crayon est la meilleure option pour celles qui ont peur de se tromper.

* Le gel : c’est une alternative qui arrive petit à petit, et de plus en plus de marques sortent le leur (Bénéfit, By Terry, Bobbi Brown…). Pour moi le maquillage au gel est certes destinné à tout le monde, mais plus particulièrement aux personnes ayant un « gros travail » à faire, ayant un gros trou au niveau des sourcils, une ligne clairsemée etc. Avec le gel à sourcils il ne s’agit pas seulement de redessiner la ligne de vos sourcils et de combler les trous, le gel colorera également vos sourcils, en se déposant dessus, il est donc très important de choisir la bonne couleur…

La marche à suivre est similaire à celle du fard à paupières, il faut brosser vos sourcils, appliquer le gel (en ayant la main légère) et rebrosser, cela fondra le gel, et vous apportera un rendu plus naturel.

J’ai en ma possesion le brown gel de Nars, en teinte Athens (parfaite pour les sourcils blonds/ chatains), et je trouve le rendu vraiment sympatoche, la pigmentation est très bonne et la tenue exellente. Même si je l’utilise régulièrement, à choisir je préfère quand même me maquiller les sourcils au crayon, je trouve ça plus simple, il y a moins de chance de se louper, le rendu est plus naturel selon moi, maiça c’est aussi et surtout une histoire de gouts personnels…

Tant que l’on est à parler du gel, sachez que vous avez aussi l’option « gel transparent », c’est une alternative au maquillage des sourcils, cela ne comblera pas vos trous, ne les étoffera pas, mais cela permettra au moins de redessiner votre ligne de sourcils, sans risque que cela ne fasse pas naturel.

Voilà, je pense qu’à présent vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur le maquillage des sourcils, et comme vous pouvez le voir vous avez une multitude d’options, vous pouvez choisir de vous maquiller les sourcils au fard à paupières (très discret et idéal pour commencer), au crayon (aucun risque de se louper, et le rendu est ultra naturel) ou au gel (pour un maquillage plus important). Et si au lieu de maquiller vos sourcils, pour les rendre plus jolis et plus fournis, vous souhaitez traiter le problème en profondeur, sachez que certaines marques commencent à se lancer dans les soins pour sourcils, et Talika propose par exemple un gel aux extraits végétaux qui serait senser activer la repousse des sourcils….

Pour conclure je dirais que je pense que toute cette mode du maquillage des sourcils est justement une mode, mais que je trouve cela très bien que l’on prête enfin un peu plus d’attention à nos sourcils car pour moi il n’y a rien de plus important dans un visage que de jolis sourcils, cela équilibre et structure votre visage, et il était enfin temps que l’on y accorde plus d’attention!

Et vous le maquillage des sourcils, ça vous tente ou pas du tout ?

Mot clé :

Une réaction au sujet de « Zoom sur le maquillage des sourcils »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Redirecting shortly