Pourquoi je n’achète (quasiment) plus de magazines féminins

Pourquoi je n’achète (quasiment) plus de magazines féminins

27/02/2013 0 Par Marj

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai plus ou moins toujours acheté des magazines dits « féminins ». Entendre par là les « fameux » Cosmo, Biba, Glamour et compagnie. Il me semble d’ailleurs avoir commencé ado avec Jeune & Jolie et 20 ans (tous deux morts depuis).

Pourtant, depuis quelques années, mon budget s’est considérablement réduit. Si avant j’étais fichue d’en acheter au moins 8 par mois, ce n’est plus le cas. Je trouve que leur contenu s’est considérablement amoindri en terme de qualité. Que les sujets sont trop récurrents. Qu’ils ne sont, en fait, pas vraiment représentatifs à mes yeux de ce que j’aime.

Désormais, il est impossible d’avoir 5 pages de contenu sans au moins une page de publicité entière. Je sais qu’il faut vendre des encarts publicitaires pour continuer de survivre tant le marché du magazine féminin est vaste et cruel, mais c’est devenu trop. J’ai l’impression de ne payer que pour ces encarts.

Les pages mode sont bien souvent uniquement adaptées à des tailles « standard ». Sans compter qu’il est rare d’y trouver de la mode « pas chère » (attention, je ne dis pas que je souhaiterais y trouver des chiffons, mais montrer à longueur de pages des escarpins à 400€, c’est légèrement réducteur à mon gout.. ). Souvent, vous remarquerez également que les tenues sont quasi impraticables de façon digne en société. Ou alors, j’ai un esprit modesque peu développé, allez savoir.

Les sujets sont lassants : régime, bronzage, cul (là, on est en plein régimes, et ce sera celui qui aura le concept le plus farfelu ou attrape couillonnes qui l’emportera) …

Et les pages beauté.. Parlons en justement. Avez vous remarqué à quel point tout y est toujours fabuleux, super efficace, super trendy ? Et pour cause, bien souvent, ces produits n’ont même pas été testés. Vous remarquerez que cette tendance s’est aussi largement répandue sur les blogs beauté…

Vous allez penser que je chipote, mais il y a quelques détails qui bien souvent, me mettent hors de moi en lisant ces pages … Les fautes d’orthographe ou de syntaxe grossières, par exemple. Il y en a peu, mais cela arrive trop fréquemment. Oh, je ne suis pas irréprochable en la matière moi non plus, loin de là ( des fois que quelqu’un souhaite me retourner la chose en pleine face ^^ ), mais dans un magazine tiré à des milliers d’exemplaires, cela me dérange. J’ai l’impression qu’il n’est pas passé à la relecture avant impression , que le travail est « bâclé ».

Je rajoute à cela les erreurs de noms de produits, les produits montrés comme « nouveaux » alors qu’ils sont des éditions limitées datant d’il y a 6 mois (très fréquent notamment pour les produits MAC) , et aussi les erreurs dans la liste des réseaux de distribution… ( du genre disponibles en parfumeries alors que non, il s’agit d’un produit uniquement vendu en pharmacie, par exemple).

Et je sursaute à chaque fois que je vois Bourjois écrit BOURGEOIS. On ne se refait pas. Cette faute me sort par les trous de nez quelque soit le support, d’autant plus lorsque l’on a le produit sous le nez avant d’écrire dessus.

Précision : Je ne remets pas en cause le travail des journalistes et rédactrices beauté. Je sais qu’il y a des exigences à respecter, qu’il est impossible de tester et de parler de tout (moi même, bien que recevant des nouveautés, il m’est clairement impossible de tout essayer, je n’ai qu’un visage, qu’un corps, je déteste tout mélanger et en plus je passe mon temps à faire chauffer la Visa à coté , ce qui fait que j’accumule) , mais il manque cette spontanéité et ce soupçon d’authenticité qui existait encore il y a quelques années ( comme sur les blogs beauté, une fois de plus ,voués à devenir de véritables concurrents et vitrines de type M6 boutique – soupir-) . Mes impressions sont purement subjectives, et n’engagent que moi .

Un des seuls magazines féminins que j’achète encore à l’heure actuelle est Votre Beauté…

Et vous, vous achetez des magazines féminins ? Si oui, pour quelles raisons ? Et lesquels ?

Pour la photo, l’occasion était trop belle… J’ai fais tomber un vieux Cosmo de l’étagère située juste au dessus de mes WC. Mon illustration était donc toute trouvée. Désolée pour Jessica Alba qui à du endurer cette terrible noyade javellisée.