1 février 2011 Formation phyto-aromathérapie

Phyto-aromathérapie: de la plante au produit (Formation Aromathérapie: 1/6)

Parabens, huiles minérales, sels d’aluminium : le débat autour du bénéfice ou du danger des produits cosmétiques fait rage.
A vrai dire, ça devient compliqué de s’y retrouver… et puisque la tendance est au fait-maison, pourquoi ne pas faire ses crèmes médicinales ou cosmétiques soi-même?

Pour mieux comprendre les méthodes de la phyto-aromathérapie en usage santé comme en cosmétique, je vous propose une petite série d’articles abordant chacun une notion précise ou des conseils de préparation.

Le plus important : ne pas vous laisser impressionner par les noms latins, les ingrédients aux noms à rallonge et les formules de composition minutieuses !

Petit atelier de terrain

Les contraintes des produits beauté-santé naturels : utiliser les produits locaux et saisonniers

Tout a commencé en me baladant dans une petite librairie d’Avignon.
Je tombe sur un flyer pour un stage/formation de phyto-aromathérapie proposé par les foyers ruraux de PACA, prévu pour mi septembre dans un gîte de la Drôme provençal, à 20 minute de Dieulefit.

L’objectif du stage : découverte des végétaux dans leur milieu, connaître et savoir utiliser les plantes médicinales et les huiles essentielles, pour fabriquer soi-même ses produits d’hygiène et ses soins de base.

Arrivés au gite, nous faisons la rencontre de notre maître de stage, Jean, préparateur en pharmacie et passionné par les plantes dans leur milieu et leur transformation en produits.
Pour commencer, petite balade dans la nature.

En septembre, le choix n’est pas aussi large qu’au printemps, mais on y trouve:

– Du millepertuis, utilisé en usage interne comme anti-dépresseur naturel et en usage externe sous forme d’huile pour soulager les brûlures;
– De la Chicorée, dont les racines sont bénéfiques pour le foie;
– De la verveine officinale, dépurative;
– De l’aspérule odorante, aux propriétés calmantes;
– De l’épervière piloselle, drainante et anti-oedémateuse;
– Du lierre grimpant, efficace contre la cellulite;
– De l’origan commun, de la lavande fine, du thym commun, du serpolet, antiseptiques;
– De l’eupatoire chanvrine, immuno-stimulante;
– De l’aubépine, bénéfique pour le coeur et la circulation du sang;
– Du cornouiller mâle, riche en vitamine C,
– Du lierre terrestre pour les voies respiratoires (bronchite);
– Du laurier pour améliorer sa mémoire.

Selon les plantes, la « drogue végétale » (partie reconnue comme la plus active du végétale en phytothérapie), sera différente.

Voici un petit récapitulatif concernant les plantes les plus utilisées :

Feuilles –> Armoise, artichaut, busserole, cassis, eucalyptus, frêne, ginkgo, hamamélis, olivier, sauge, ortie, sauge, ortie piquante, mélisse, menthe, romarin, vigne rouge, verveine
Fleurs –> Aubépine, bouillon blanc, bourrache, bruyère, rose, bleuet, mauve, coquelicot, calendula, sureau, camomille, houblon, ballote, lamier blanc, mélilot, tilleul, millepertuis, reine des prés, thym, origan, sarriette, bruyère
Racines –> Angélique, bardane, chiendent, echinacée, harpagophytum, ginseng, gingembre, pissenlit, valériane, ortie piquante.
Écorces et tiges –> Cannelle, saule, bourdaine, tilleul aubier
Fruits et graines –> Anis vert, bardiane, cumin, carvi, cyprès, lin, marronier
Autres parties–> Cerise pédoncule, prêle tiges stériles
Sécrétions et liquides végétaux –> Pin résine, benjoin résine, bouleau sève, aloès gel, chélidoine latex
Parties jeunes –> Cassis et autres bourgeons frais, radicelles
Parties aériennes fleuries –> Pensée sauvage, fumeterre, violette
Plantes entières –> Pour les teintures mères

Phyto-aromathérapie : de la plante au produit (Série aromathérapie : 1/6)
Faire ses produits : principes clés (Série Aromathérapie : 2/6)
Le choix du solvant (Série aromathérapie : 3/6)
Le solvant eau : la tisane et l’eau florale (Série aromathérapie : 4/6)
Fabriquer son sirop sur mesure (Série aromathérapie : 5/6)
Les pommades et les crèmes (Série aromathérapie : 6/6)

Mot clé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Redirecting shortly