L’étape cruciale du démaquillage

L’étape cruciale du démaquillage

01/09/2014 0 Par Marj

« Que tu sois fatiguée ou non, soule ou sobre, qu’il soit 21h ou 4h du matin : n’oublies jamais de te démaquiller » voilà ce que m’a dit ma mère quand vers l’âge de 16/17 ans quand j’ai commencé à jouer ma fofolle et à me maquiller (du mascara et du crayon khôl : hou hou).

Depuis, chaque soir, peut importe l’heure et dans l’état dans lequel je rentre : je me démaquille, systématiquement.

En effet, c’est bien beau de vouloir s’embellir à grand renfort de fond de teint qui coute une blinde, de mascara et de liner qui vous font des yeux de biche ou encore à coups de blush qui donne bonne mine, mais la première règle pour être jolie c’est d’avoir une jolie peau, et une belle peau passe par un démaquillage systématique chaque soir. Oui même si l’on se maquille très peu voir pas du tout. Le but ? Retirer notre maquillage ok, mais aussi toutes les impuretés que l’on a accumulées tout au long de la journée, la pollution, la poussière ….

Puis il faut bien le dire : vu la multitude de démaquillants présents sur le marché on y trouve forcément notre bonheur, et on n’a aucune raison de sauter cette étape (hormis la flemme on est bien d’accord).

Il y a donc :

Les laits démaquillants: ils s’utilisent avec un coton et ont l’avantage d’être très doux, ce qui peut être l’idéal pour les yeux sensibles ou les peaux un peu réactives.

Par contre, il faut faire attention lors de l’achat du lait démaquillant, il existe deux versions : des qui se rincent et d’autres qui ne se rince pas.

Personnellement même si je dois reconnaitre que le démaquillage au lait à l’immense avantage de ne pas agresser la peau, je ne suis pas fan de ce type de démaquillage, j’ai toujours l’impression qu’après utilisation j’ai un film gras sur le visage et je trouve ça un chouilla désagréable.

Les démaquillants à base d’eau : on retrouve ici les eaux micellaires, mais aussi les mousses démaquillantes (comme par exemple celles de Filorga ou de Clarins).

Commençons par les eaux micellaires : énormément de personnes se démaquillent avec ce type de produit, qui s’utilise avec un coton. L’avantage c’est qu’après utilisation il n’y a aucune sensation de film gras sur le visage, mais une sensation de fraicheur très agréable, par contre bien souvent les eaux micellaires ne sont pas assez efficaces pour les « maquillages un peu chargés ». Idem, le fait d’utiliser un coton peut se révéler un peu irritant pour les peaux les plus sensibles. Concernant le mode d’utilisation il y a deux écoles : les personnes qui les rince et celles qui ne les rince pas.

Pour les mousses démaquillantes là pas besoin de coton, on prélève un peu de produit dans ses mains (ça gonfle c’est marrant), on applique sur le visage et zou on rince, rien de plus simple.

L’avantage de ce type de démaquillant ? On n’utilise pas de cotons, c’est « économique » et très bien pour les peaux sensibles.

Les huiles démaquillantes : bien que ce produit se démocratise de plus en plus, certaines restent quand même retissantes à l’idée de se démaquiller avec ce genre de produit, de peur que cela ne graisse leur peau ou ne leur donne des boutons. Aucun risque si l’on utilise ce produit comme il faut, à savoir appliquer l’huile sur visage sec, masser quelques instants, humidifier un peu ses mains et faire de nouveau des massages (au contact de l’eau l’huile se transforme en lait), rincer abondamment puis nettoyer sa peau avec un gel moussant. Je sais que certaines recommandent de ne pas faire de nettoyage après l’huile démaquillante mais je vous assure que c’est nécessaire (en tout cas pour ma part).

Le gros point fort de ce produit est qu’il retire n’importe quel maquillage en 2 minutes chronos, même les plus costauds ! Personnellement je suis une grande fan des huiles démaquillantes, je trouve ça non seulement agréable et efficace, et le fait de ne plus utiliser de coton fait le plus grand bien à ma peau ultra sèche !

Comme vous le voyez il y a quand même plusieurs types de démaquillants, et je suis certaines que tout le monde peut y trouver son bonheur, il n’y a donc plus aucune raison pour sauter l’étape démaquillage ;)