J’abandonne le rasoir pour l’épilation à la cire Outch!

J’abandonne le rasoir pour l’épilation à la cire Outch!

19/09/2014 0 Par Marj

Après avoir regardé tous le monde partir en vacances cet été c’est mon tour, billet acheté, destination soleil prévue pour ce week end ! Étape suivante : me faire un corps tout doux, c’est-à-dire dépourvu de toute trace de poil. Car il s’agit d’une de mes lubies :je suis une traqueuse de poil. Aucun n’a grâce à mes yeux ! Et toutes les méthodes sont bonnes pour y arriver. D’ordinaire, j’use et abuse du super-puissant rasoir féminin. Lui seul me permet des jambes nickel. Ayant une pousse de poils assez hétéroclite, la cire ne parvient jamais à bout de tout… En règle générale…

J’étais fortement sceptique sur le pouvoir “efficacité poils courts, résultat longue durée” du Kit Epilation Corps avec effet froid de Nair. Une épilation en 3 étapes : lingette rafraichissante (pour nettoyer et préparer la peau), bande de cire froide (pour traquer le poil) et lingette apaisante (pour adoucir la peau et ôter tout résidu de cire).
Le point très positif, c’est que, pour une fois, le produit sent vraiment très bon. La lingette rafraichissante est agréable à passer, un petit côté frisson assez sympa. Mais là, le vrai test commence : la pose et l’arrachage de la bande de cire froide… Après utilisation de 10 bandes de cire froide (soit la moitié du paquet), je dois avouer que je suis bluffée par le résultat. C’est la première fois que des bandes de cire froide ôtent TOTALEMENT mes poils. Même les très courts qui d’ordinaire ne viennent jamais !!! La lingette apaisante d’après application apporte même un bénéfice de poids, en ce qui me concerne : aucun point rouge qui, d’habitude, constelle mes mollets après épilation ! Bref, une réussite totale !!!
Lancée dans mon élan, je tente les aisselles… Mais là, je dois avouer que le produit a ses limites. Parfait pour les jambes, il est tout à fait inadapté aux aisselles… Je ne parle pas du maillot.

epilation cireCire Divine Rituel Douceur. Un pot de cire à chauffer au micro-ondes en 2 minutes et qui, ô joie, s’utilise sans bande de coton. Car, je sais pas pour vous, mais, pour ma part, je n’ai absolument pas la dextérité de l’esthéticienne qui sait si bien tirer la bande de coton. Avec moi, la bande ne vient pas, et résultat, il faut décoller tout ceci délicatement… Autant dire que c’est une torture pour le maillot… Donc je n’utilise que des cires sans bande.

Je suis scrupuleusement les instructions (2 minutes pour un pot complet, 3 minutes de repos avant de badigeonner). Résultat : une cire pas trop chaude, mais suffisamment fluide pour permettre une application méticuleuse. Hmmm, ça sent bon l’onagre et l’huile d’argan, ça a des couleurs de Marrakech, ça ferait presque oublier toutes ces douleurs d’arrache-poil… Là encore, le résultat est à la hauteur de la promo commerciale “Efficacité professionnelle”. Moi qui ai la peau très sensible, la formule sans paraben et la lingette de soin à la camomille ne m’ont laissé aucun mauvais souvenir sur la peau.

Si vous désirez profiter de produits de haute qualité, pour un résultat niveau salon (avec un peu de patience et d’entraînement), foncez sur ces deux produits. La cire chaude convient aussi aux jambes, même si je trouve la cire froide plus pratique et plus rapide pour les jambes (qui, il faut bien en convenir, sont souvent faites dans l’urgence).

En bilan, la cire froide permet, en 20 bandes, de faire deux fois les demi-jambes (ou jambes entières si vous faites les cuisses). Le pot de cire chaude annonce les demi-jambes, les aisselles et le maillot. Pour le maillot seul, version peu “fourni” si je puis me permettre, je pencherai pour 3 épilations totales.